Expositions

lun. 23 nov. | https://bit.ly/Fiche_Boumeester_S33

Loeve&Co-llect: #161 Christine Boumeester

Loeve&Co-llect: Trente-troisième semaine. Et toujours, chaque jour à 10 heures, du lundi au vendredi, une œuvre à collectionner à prix privilégié, disponible uniquement pendant 24 heures. Collectionner n'a jamais été aussi enrichissant...
Les inscriptions sont closes
Loeve&Co-llect: #161 Christine Boumeester

Heure et lieu

23 nov. 2020, 10:00 – 24 nov. 2020, 09:59
https://bit.ly/Fiche_Boumeester_S33

À propos de l'événement

Semaine 33: Muses, vraiment?

Depuis trente-deux semaines, vous êtes très nombreux à suivre notre programme «Loeve&Co-llect». Né du confinement, il connaît un tel succès que nous avons décidé non seulement de le pérenniser, mais de le rendre autonome, et de le doter d’un lieu physique d’exposition, au 8 rue des Beaux-Arts, qui ouvrira dès que possible.

Si Loeve&Co-llect devient Love&Collect «tout court», notre offre s’agrandit. Nous désirons vous la faire découvrir au fur et à mesure, dans notre nouveau «magasin d’histoire de l’art», mais aussi sur internet et sur les réseaux sociaux (@loveandcollect).

Mais revenons à cette nouvelle semaine, et à ce nouveau thème: à partir de demain, nous vous invitons à continuer de découvrir chaque jour, du lundi au vendredi, une œuvre signée d’une artiste différente.

En effet, nous nous intéresserons à ces femmes, artistes et femmes d’artistes, dont l’histoire de l’art n’a longtemps conservé que la silhouette, un peu dans l’ombre, mais qui reviennent aujourd’hui en pleine lumière, fortes de la grande qualité et singularité de leurs œuvres.

Œuvre 161: Christine Boumeester (1904-1971)

Fiche complète de l’œuvre et «prix Loeve&Co-llect» disponible ICI

Sans titre, 1962 (détail).

Aquarelle sur papier. Signée et datée en bas à droite. 22×25,5cm.

Prix conseillé : 1 200 euros

Prix Loeve&Co-llect : 800 euros

C’est parti pour notre trente-troisième semaine «Love&Collect» consacrée aux «Muses, vraiment?»!

Picabia, mais aussi Hartung, Picasso ou Zao Wou-Ki, et les écrivains Gaston Bachelard ou Vercors : tous ont décrit Christine Boumeester comme un «soleil», et vanté la qualité de sa peinture. Abstraite dès 1938, cette artiste batave née à Djakarta n’avait pas son pareil pour inventer des mondes « aériens et aquatiques » au bout de son pinceau.

Suivez ce projet en temps réel sur Instagram et Twitter!

Pour toutes questions ou pour acheter l'oeuvre, merci d'envoyer un email à collect@loeveandco.com