Expositions

Mon, Nov 09 | www.loeveandco.com

Loeve&Co-llect: Envies de plage

Loeve&Co-llect: Trente-et-unième semaine. Chaque jour à 10 heures, du lundi au vendredi, une œuvre à collectionner à prix privilégié, disponible uniquement pendant 24 heures. Collectionner n'a jamais été aussi enrichissant...
Les inscriptions sont closes

Heure et lieu

Nov 09, 2020, 9:59 AM
www.loeveandco.com

À propos de l'événement

Semaine 31: Envies de plage

Cette semaine, ce n’est pas seulement dans l’histoire de l’art que nous vous invitons à voyager, mais directement, comme par magie, sur des plages paradisiaques, en cette saison où le froid commence à nous saisir, et où les voyages sont restreints comme peau de chagrin, depuis plusieurs mois…

Semaine de grand écart, donc, où nous vous accompagnons aux quatre coins des esthétiques, avec des créateurs de premier plan, comme le génial Maurice Henry, pilier du groupe surréaliste dans les années 1930 et premier gagman du cinéma français, Édouard Pignon, ami et complice de Picasso, dessinateur puissant et coloriste-né, le grand illustrateur Jacques de Loustal, icône des années 1980, ou encore Milan Kunc, le prodige Pop et surréaliste des mêmes années 1980, et Roe Ethridge, surdoué cérébral et sensuel de la photographie contemporaine.

Bien sûr, tous les grands motifs associés au thème seront présents: le soleil, la mer, le sable, le parasol, le bikini, le poisson, le bateau… mais certains apparaîtront plus surprenants, voire incongrus, comme les champignons vénéneux, ou… la machine à coudre.

Beau comme la rencontre fortuite sur une plage de sable fin d'une machine à coudre et d'un parasol? Osant paraphraser Lautréamont, nos grands artistes se jouent ainsi volontiers des clichésbalnéaires, à l’instar de Milan Kunc, qui fait se télescoper la grande peinture et l’imagerie kitsch de la société des loisirs, ou de Roe Ethridge, qui nous offre un panorama de douze pinups au sortir de l’eau… sans avoir pris lui-même aucune des images, puisqu’elles sortent tout droit du calendrier aguicheur d’une entreprise d’outillage.

Une fois de plus, nous mettrons donc nos sens à l’épreuve de la création, puisque c’est ainsi qu’André Gide met l’artiste au défi dans Les Nourritures terrestres: Il m’est égal de lire que les sables des plages sont chauds, je veux que mes pieds nus le sentent.

Suivez ce projet en temps réel sur Instagram, Twitter et Facebook!

Pour toutes questions ou pour acheter l'oeuvre, merci d'envoyer un email à collect@loeveandco.com

Les inscriptions sont closes
S'inscrire à notre newsletter

Loeve&Co - 15, rue des Beaux-Arts, 75006 Paris

  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon