Expositions

ven. 22 janv. | http://bit.ly/Fiche_Pincemin_S41

Love&Collect: #205 Jean-Pierre Pincemin

Love&Collect: Quarante-et-unième semaine. Et toujours, chaque jour à 10 heures, du lundi au vendredi, une œuvre à collectionner à prix privilégié, disponible uniquement pendant 24 heures. Collectionner n'a jamais été aussi enrichissant...
Les inscriptions sont closes
Love&Collect: #205 Jean-Pierre Pincemin

Heure et lieu

22 janv., 10:00 – 23 janv., 09:59
http://bit.ly/Fiche_Pincemin_S41

À propos de l'événement

Semaine 41: Support(s)/Papier(s)

Après une semaine dédiée au Nouveau Réalisme, il était logique de nous intéresser au groupe Support(s)/Surface(s), qui a entrepris à la fin des années 1960 de déconstruire l’objet tableau. Mais comment le dessin s’inscrit-il dans cette logique? Au fil de cette nouvelle semaine, nous explorerons comment les promoteurs de la toile libre se sont attaqués au papier…

Chaque œuvre sera toujours présentée dans un PDF d’une quinzaine de pages où vous trouverez citations, images d’archives, textes de référence et éclairages spécifiques. N’hésitez pas à cliquer sur le détail présent dans chacune de nos newsletters. Chaque jour, vous pourrez le découvrir, avec nous, l’histoire de l’art n’a jamais été aussi accessible!

Œuvre 205: Jean-Pierre Pincemin (1944-2005)

Fiche complète de l’œuvre et «prix Loeve&Co-llect» disponible ICI

Sans titre (Palissade), 1977 (détail).

Acrylique et mine de plomb sur papier. Signée et datée au dos. 75,5𝗑55,5cm.

Provenance: Galerie Storrer, Zurich; Collection particulière, Zurich; Collection particulière, Paris.

Exposition: Jean-Pierre Pincemin, Galerie Storrer, Zurich. Exposition du 5 septembre au 15 novembre 1990.

Bibliographie: Jean-Pierre Pincemin, Galerie Storrer, Zurich, 1990. Œuvre reproduite en page 9 de l'ouvrage.

Prix conseillé : 25 000 euros

Prix Loeve&Co-llect : 15 000 euros

Cinquième et dernière œuvre de notre quarante-et-unième semaine Love&Collect, dédiée au mouvement Support(s)/Surface(s), et intitulée «Support(s)/Papier(s)».

A la fin des années 1970, Jean-Pierre Pincemin entreprend de peindre les formes du XXe siècle dans un langage pictural hérité du XVIIe. Mondrian et Rothko rejoignent alors Vermeer ou Rembrandt ; ses rares Palissades exaltent le lien entre dessin et couleur dans de somptueux camaïeux de couleur…

Suivez ce projet en temps réel sur Instagram et Twitter!

Pour toutes questions ou pour acheter l'oeuvre, merci d'envoyer un email à collect@loveandcollect.com